Open Data : la Poste va aussi distribuer ses données !

Avec DataPoste, le Groupe La Poste lance une démarche ambitieuse de libération des données, avec la volonté affichée d’en faire un accélérateur d’innovation.

Rappel rapide sur l’open data

Les collectivités locales, et Rennes en particulier, ont été pionnières dans le mouvement de libération des données publiques. Le gouvernement Ayrault a suivi et affiché des ambitions mais les ministères mettent un peu de temps à s’y mettre, même si l’arrivée d’H. Verdier à Etalab a redynamisé la démarche. Les entreprises publiques comme la SNCF et la RATP ont pris le train en marche et rattrapé leur retard, mais parfois dans la douleur. Il est vrai qu’entre les administrations ou entreprises publiques et les partisans de l’open data à tout va, c’est parfois la guerre des mondes.

Le Groupe La Poste et l’open data

Souvent partenaire d’événements ou de publications, la Poste a prouvé son intérêt pour le sujet mais ses actions restaient à ce jour limitées. Quelques données relatives à la localisation de ses 17000 points de contact (hors points relais Pickup Services) et la liste des points Cityssimo sont disponibles sur le portail data.gouv.fr.

La poste accélère à présent la démarche en la structurant en 3 étapes :

  • DataHorizon : le 4 décembre 2013, un atelier de co-création a réuni des collaborateurs volontaires pour tracer les grandes lignes de la valorisation et de l’ouverture des données du Groupe ;
  • DataScénario : le 8 janvier 2014, collaborateurs du Groupe, partenaires, développeurs, designers et usagers se rencontrent pour esquisser les premiers scénarios de transformation des données du Groupe en nouveaux services.
  • DataJam : le 8 février 2014, un hackaton, sprint de production collaborative, réunira start-ups, développeurs et partenaires pour développer des prototypes fonctionnels de produits et de services (applications mobiles ou web, objets connectés, sites Internet…).

Quelques pistes de données à libérer ?

Les chiffres clés disponibles sur le site Internet du Groupe donnent le vertige : 15,4 milliards de plis adressés et près de 1 milliard de colis transportés en 2012 ! Je vois déjà les datavisualisations que l’on pourrait créer sur les flux intra ou inter villes, départements, régions, pays, continents…

En termes d’applications, je ne suis pas très inspiré, mais calculer le temps de livraison estimé d’un colis entre 2 villes à partir du temps moyen m’intéresserait.

Vous avez d’autres idées ? J’ai été invité à l’événement du 08 janvier prochain mais je ne serai pas dispo. En revanche, je me ferai un plaisir de transmettre les idées que vous aurez postées (ah ah) en commentaires !

A vous de jouer.

Open Data : la Poste va aussi distribuer ses données !
Votre avis ?