Définir une stratégie digitale, mode d’emploi

Vous êtes le nez dans le guidon ? Je vous propose 10 points de contrôle pour (re)trouver le fil de votre stratégie digitale.

1. Raison d’être

C’est le point de départ de toute stratégie de communication, digitale ou non. Quelle est votre raison d’être ? Pourquoi existez-vous ? Quels sont les problèmes auxquels votre organisation apporte des solutions ? Votre stratégie digitale doit être en permanence alignée sur cette base existentielle.

Google’s mission is to organize the world’s information and make it universally accessible and useful.

2. Promesse

Axée sur le bénéfice client, elle conditionne également votre stratégie. Quelle est votre valeur ajoutée, votre atout différenciateur ? La promesse s’articule évidemment autour de preuves tangibles. accueil-promesse-airbnb

3. Cibles et personas

C’est un des aspects les plus déterminants et les plus sous-estimés. Pourtant, vos cibles déterminent en grande partie les canaux de communication. Les personas ont le mérite de donner chair à vos cibles. Poussez l’exercice jusqu’au bout en vous créant une galerie de personnages aussi réels que possibles, avec un nom et un prénom. Si l’imagination vous fait défaut, appuyez-vous sur un générateur. Saluez vos personas le matin (bonjour Mme Untel, que puis-je faire pour vous aujourd’hui ?), vous garderez le cap toute l’année :-) Cela peut également vous servir à déterminer le ton que vous utiliserez.

4. Objectifs SMART

Choisissez 3 objectifs précis et réalistes. Augmenter le nombre de followers n’est pas un objectif. Obtenir 10 RT en moyenne y ressemble déjà plus. Ce n’est pas une fin en soi, plus un indicateur pour mesurer un objectif plus général. Je vous propose de choisir vos objectifs parmi ces grandes catégories

  • cognitif : faire savoir, connaître, comprendre…
  • affectif : faire aimer, faire évaluer positivement.
  • conatif : faire agir, acheter…

Votre objectif tient la route s’il est Spécifique Mesurable Atteignable Réaliste Temporellement défini

5. Parcours client

Cartographiez le parcours de vos cibles peut se révéler complexe et n’est pas adapté à n’importe quelle entreprise. A vous d’adapter le principe : comprendre le cheminement de vos cibles afin de réduire autant que possible les points de rupture. N’étant pas un spécialiste du sujet, je vous renvoie à Google pour trouver de plus amples informations. Comme je vous aime bien, j’ai sélectionné pour vous cet article.

6. Canaux

On y arrive seulement alors que beaucoup commencent par ça ! Le plus souvent, ceux-là se plantent. Le DG qui a imposé la page Facebook s’en prend au responsable com’ et on en reste là. D’autres repartent à zéro et comprennent qu’il faut trouver les canaux adaptés aux cibles. Pour garder à l’esprit le champ des possibles, je vous recommande ces articles : Tout le marketing digital dans une carte de métro Panorama du marketing digital

7. Stratégie de contenu

Adaptez les contenus à vos cibles en soignant la qualité et la régularité et vous avez peu de chances de vous tromper ! Là encore, je vous ai jadis dégoté un panorama des formats pour titiller votre créativité. Si vous voulez gagner du temps, optimisez vos efforts en vous appuyant sur la loi de Pareto.

8. Calendrier

Quels que soient vos contenus et les canaux utilisés, un calendrier de publication vous aidera à maintenir la régularité exigée. Vous pouvez commencer par les grandes dates de votre entreprise et de votre secteur d’activité. Complétez avec celles de vos cibles ou des événements. Même certains médias sociaux comme Twitter vous y aident… même si c’est un peu intéressé.

9. Planification et ressources

Là, il s’agit de se confronter à la réalité des budgets et des compétences disponibles. Certes, la somme des talents à réunir pour créer des contenus peut être importante. La publicité atteint rapidement des sommes rondelettes. On peut donc débattre de la nécessité de poser cette contrainte dès le début. Je vous recommande plutôt de vous faire une feuille de route globale, quitte à hiérarchiser vos priorités si vous n’avez pas les moyens humains et financiers de tout faire.

10. Mesure et amélioration

Inutile d’accumuler des chiffres qui n’ont pas de sens. Référez-vous à vos objectifs, dont on a dit qu’ils devaient être mesurables. Vous pouvez ainsi sélectionner une série limitée d’indicateurs que vous pourrez vraiment suivre et analyser.

C’est pour emporter ?

Définir une stratégie digitale

Définir une stratégie digitale, mode d’emploi
Votre avis ?