Les twimmers ou les spammeurs de Twitter

Quand un particulier se twicide (ou tue son e-réputation sur Twitter), on peut avoir un peu d’indulgence. Le savoir-vivre sur les médias sociaux est plus ou moins partagé et la conscience de son e-réputation a encore besoin de faire son chemin. Mais quand j’observe certaines pratiques d’entreprises sur Twitter, je reste songeur. Prenons un exemple précis d’une entreprise dont je n’aurais jamais entendu parler si elle ne s’était pas abonnée à mon compte.

Devolia ou une histoire de Twitter-squatting

Pour autant qu’on puisse en juger sur le site en construction, Devolia est une entreprise qui propose entre autres des services de web TV et de réseaux sociaux privés.

Le 10 novembre 2010, @Devolia et @devolia_org s’abonnent à @choblab. Moins d’une semaine plus tard, le 16/11, @gjarysta, dont la bio Twitter dit succinctement qu’il est CEO de @Devolia, s’abonne à son tour ! Je m’interroge alors : est-ce de l’amour désintéressé dont mon égo devrait se flatter ou vont-il me démarcher en DM pour me proposer leurs services ?

Las, la réalité est bien plus sombre. Devolia semble avoir entrepris une opération de mass-following. Le 16/11, @Devolia et @devolia_org se désabonnent, me faisant payer sans pitié ma non-réciprocité. 5 jours plus tard, le 21/11, le CEO @gjarysta suit le mouvement et enfonce le clou en se désabonnant à son tour… Quand je pense que d’autres comptes (@Devolia_fr et @devolia_org_fr) n’ont même pas pris la peine de s’abonner puis de se désabonner, j’en suis tout retourné !

Le Twit de la fin

Les faits parlant d’eux-mêmes, je ne ferai pas de conclusion verbeuse et préfère laisser le mot de la fin au patron.

CQFD.

Lire aussi :

Twitter : Faux-lowers et vrais spammeurs

Les twimmers ou les spammeurs de Twitter
Votre avis ?

2 commentaires

  1. Je persiste à penser que la création de multiples comptes Twitter, surtout s’ils sont peu différenciés, est maladroite et peu efficace.

  2. Je découvre avec intérêt votre billet, et corrige votre interprétation : La veille est au cœur de notre métier, et nous suivons – et arrêtons de suivre – au gré de celle-ci.

    Vous mentionnez très justement l’importance de surveiller sa e-reputation, @Devolia y travaille, et @Devolia_fr vous en parlera bientôt ;-)

Les commentaires sont fermés, pas moi.