Pros du web : et si chacun de nous faisait un peu de bénévolat #webassoc ?

Si vous pensez que le web a le pouvoir de changer les choses, vous pouvez donner un peu de votre temps et de vos compétences grâce à Webassoc.

Webassoc, le web solidaire et bénévole

C’est au détour d’un post d’un grand pro du web (Elie Sloïm, connu également sous le nom de M. QualitéWeb) que j’ai découvert Webassoc.

webassoc

  • Sa raison d’être : aider les associations humanitaires, de solidarité et d’environnement à se renforcer avec internet.
  • Le fonctionnement : Webassoc lance un appel à compétences pour répondre aux besoins d’une association. Vous faites acte de candidature et Webassoc assure la mise en relation.
  • Les compétences recherchées : stratégie, accessibilité, analytics, collecte, emailing, webmastering, médias sociaux, search, vidéo…

Un engagement à la carte

Soyons honnête, mes vies professionnelle, sociale et familiale m’occupent bien. Quand j’ai entendu parler du projet, je me suis dit, peut-être comme beaucoup d’entre vous :

Le projet est sympa, et pour une fois c’est sur mon cœur de compétence, mais je ne trouverai jamais assez de temps.

L’idée a fait son chemin et je me suis renseigné davantage. Les projets sont nombreux, diversifiés ; certains ne demandent que quelques heures d’investissement. On peut  souvent réaliser les missions à distance et travailler en fonction de ses contraintes horaires.

J’ai fait un premier essai pour aider une association à remettre son site sur les rails et à rajouter du contenu sous WordPress. Une action qui devra être prolongée par un profil plus technique que le mien, tant le site a été mal conçu. Je pense qu’il faut probablement s’habituer à la frustration de ne pas donner autant qu’on le voudrait, soit par manque de compétences, soit parce que l’intervention porte sur une mission déterminée.

Je me suis proposé plus récemment pour aider une association dans le secteur du handicap à optimiser sa stratégie sur les médias sociaux. Il ne s’agit pas de devenir leur CM mais de faire du transfert de compétences. Là encore, il suffit de quelques heures qu’on trouve sans trop de peine.

Conclusion : un format souple et évolutif

En fin de compte, c’est un peu comme si une personne de votre entourage vous demandait un coup de pouce.

Moi qui me suis rarement engagé dans la vie associative, j’ai trouvé avec Webassoc le moyen de concilier mes aspirations solidaires et les contraintes de la vie quotidienne.

Bien évidemment, les plus idéalistes d’entre vous peuvent s’engager de manière plus importante, avec des missions plus longues, des formations…

Dernier point important : entre un bénévole et une association, on peut se retrouver dans une relation proche de celle entre un prestataire et un client. Malgré la bienveillance de chacun, personne n’est à l’abri d’incompréhensions et de tensions. Webassoc peut servir de « tiers de confiance » et trouver une solution si nécessaire.

Faire tourner, c’est déjà aider

Si comme moi vous voulez vous concilier bénévolat et flexibilité, rendez-vous sur le site WebAssoc. Si vous hésitez encore à vous engager, commencez par signer le manifeste des 1000 pros du web et par le partager, les moins rapides d’entre nous mettront deux minutes maxi :-)

Pros du web : et si chacun de nous faisait un peu de bénévolat #webassoc ?
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *