5 clés pour piloter un prestataire

Le pilotage d’un prestataire, SSII, agence interactive ou agence de pub traditionnelle, demeure un exercice difficile. A l’occasion de la sortie d’un ouvrage sur le sujet, Dunod met à disposition une infographie avec 5 clés pour piloter sans stresser un prestataire.

  1. S’appuyer sur un dispositif contractuel
  2. Soigner le démarrage de la prestation
  3. Piloter la prestation : suivre la performance
  4. Piloter le sous-traitant
  5. Gérer la crise

Mon avis

  • Sur le dispositif contractuel, j’adhère à 100 %. Je l’ai déjà évoqué aux débuts de ce blog, c’est un point fondamental pour une relation saine.
  • Soigner le démarrage de la prestation est essentiel, même si le schéma qui accompagne ce point ne l’illustre pas ! C’est le moment où on échange de l’information, où on apprend à se connaître, où on s’entend sur la méthodo et les étapes, où on ajuste le planning, bref on pose toutes les bases pour que la collaboration se passe au mieux.
  • Suivre la performance. C’est un point souvent négligé, le plus intéressant de cette infographie. Si je demande souvent à mes prestataires un Plan Qualité, peu font l’effort de le suivre de manière rigoureuse. Les rapports hebdomadaires deviennent moins réguliers, la lassitude s’installe de part et d’autre, bref la vraie vie. Pourtant, moins on mesure les écarts, moins on a de billes en cas de conflit.
  • RAS pour les qualités du bon client-pilote.
  • Gérer la crise : j’ai eu plutôt de la chance jusqu’à présent : les crises à gérer étaient plus en interne…

5 clés pour piloter un prestataire

Lire aussi sur Choblab

Gestion de projet : pourquoi ça plante ?

La gestion de projet web en entreprise : vie rêvée, vie réelle

5 clés pour piloter un prestataire
Votre avis ?

Un commentaire

Les commentaires sont fermés, pas moi.