Mon DG veut une newsletter (ou une plaquette ou un site) #HELP

Comment répondre à une demande que vous jugez mal formulée, voire complètement à côté de la plaque ?

Un soir, votre DG vous alpague au détour d’un couloir.

Il faut refaire notre site Internet ! Faites-moi une note ! Prenez votre temps, je peux attendre jusqu’à demain.

Seppuku-2Option 1 : vous souhaitez quitter l’entreprise et partir en beauté.
Profitez-en pour vous défouler en déclarant que sa demande est biaisée. Rappelez-lui que son boulot est de concevoir la stratégie, pas des outils. Exigez des données objectives et qualifiées qui prouvent le bien-fondé de sa demande. Concluez en lui demandant de revenir avec un problème plutôt qu’avec une solution qu’il ne maîtrise pas.

Option 2 : les incertitudes du marché de l’emploi vous incitent à la prudence.
Accordez donc à votre DG le bénéfice du doute. Après tout, il a peut-être réfléchi à la question. Sans connaître son cheminement intellectuel, il est trop tôt pour juger sa proposition.

Les bonnes idées du DG #comic

Comment remettre un projet sur les rails ?

Commencez par une question : selon vous, quel est le principal problème que la newsletter (ou la plaquette) pourra résoudre ? Avec cette formulation,

  • vous lui faites comprendre que vous demandez son opinion (et si importante soit-elle, elle n’est qu’une opinion)
  • vous l’amenez en douceur vers la logique problème/solution

En creusant un peu, vous comprendrez par exemple que le DG veut surtout renforcer les relations vers telle ou telle cible.

L’idée ensuite n’est pas de revenir avec une solution détaillée, mais de lui proposer un plan d’action en deux étapes :

  1. documenter le problème : vous poserez toutes les informations dont vous disposez et identifierez les données manquantes à rassembler.
  2. trouver une solution, interne ou externe, avec une estimation de planning et de budget. Evoquez plutôt un dispositif de communication plutôt qu’un outil en particulier, afin de laisser ouvert le champ des possibles.

De cette manière, vous montrez au DG que vous prenez en compte sa préoccupation. Vous évitez de vous lancer dans un projet à l’issue incertaine et prouvez votre capacité à vous positionner à un niveau stratégique. Qui sait ? Le dispositif global que vous allez concevoir pourrait même dépasser les attentes initiales du DG…

That’s all, folks !

Enregistrer

Mon DG veut une newsletter (ou une plaquette ou un site) #HELP
Votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *