Audit de contenu : 10 critères de qualité (+1)

Lors de la refonte ou de la création d’un site web, vous allez réaliser un audit de vos contenus. Mais sur quels critères objectifs pouvez-vous baser votre analyse ? Selon quels filtres jugerez-vous de la qualité de vos contenus ?

Pour répondre à vos désirs enfouis et néanmoins réels, je vous propose de dépasser la tentation du « nul / pas mal / bien / trop top ». Cette grille de critères nourrira aussi bien un audit de contenu que la rédaction d’une charte éditoriale. Elle s’appliquera avec bonheur à un site web, mais également à d’autres supports de communication. C’est dire son caractère universel et intemporel.

The burning of Sir John Cobham, Lord Oldcastle, a Lollard an Wellcome V0041775
Les conséquences dramatiques d’un contenu de piètre qualité

10 critères de qualité pour vos contenus

+ 1 que j’ai failli garder pour moi mais je n’ai pas de secret pour vous.

  1. Utile : le contenu répond aux besoins de vos cibles.
  2. Pertinent : le bon contenu, au bon endroit, au bon moment.
  3. Utilisable : il est actionable comme disent les Ricains, orienté vers l’action dans le parcours de l’utilisateur.
  4. Exhaustif : il fait le tour du sujet plutôt que de s’éparpiller façon puzzle sur plusieurs pages.
  5. Clair : le contenu  est précis et ne comporte aucune ambiguïté.
  6. Exact : si l’utilisateur se base dessus pour prendre une décision, vous n’avez pas le droit à l’erreur.
  7. A jour : l’exactitude encore mais dans le temps.
  8. Accessible : pour tous (vérifiez si nécessaire vos idées reçues sur l’accessibilité), sur tous les supports, notamment  mobiles.
  9. Trouvable : optimisé pour le référencement naturel.
  10. Engageant : donne envie d’être partagé.

et Stylé : c’est le ton de votre marque, que l’on doit retrouver sur tous vos contenus, y compris dans les micro-interactions.

Des blogueurs moins scrupuleux aurait tordu leur idée initiale pour réaliser un acrostiche autre que « u p e c e a u a t e s ». Je vous respecte trop pour me livrer à un exercice aussi vain que futile. Voici plutôt un excellent article sur un sujet connexe et complémentaire : Ecrire pour le web : être lisible, lu et compris.

 

Audit de contenu : 10 critères de qualité (+1)
Votre avis ?