LinkedIn, Viadeo et le réseautage bidon

Combien de fois avez-vous reçu une invitation de parfaits inconnus sur ces réseaux professionnels et répondu hypocritement

J’accepte avec plaisir votre demande d’être en contact direct

J’avoue piteusement que ça m’arrive au moins une fois par semaine…

Bien sûr, 90 % de mes contacts sur Viadeo ou Linkedin sont des gens avec lesquels j’ai travaillé ou que j’ai croisés. Parfois, même si je ne les ai pas rencontrés, ils sont effectivement dans le même secteur d’activité ou dans le même métier. Mais qu’est-ce qui me pousse à accepter des demandes de personnes dont je n’ai probablement rien à attendre et qui n’ont rien à attendre de moi ?

1. La paresse

Le seul effort auquel je consens est de regarder le profil pour voir si nous avons des intérêts communs. Ensuite, je préfère accepter plutôt que de chercher à comprendre les raisons de la demande. C’est mal, mais c’est comme ça.

2. La curiosité

Et si finalement cette demande, pour incongrue qu’elle paraisse au premier abord, pouvait se révéler enrichissante. Ne pas accepter signifie la mort d’une relation à peine amorcée (une sorte d’avortement social) alors qu’agréer la demande m’ouvre des perspectives, même si elles sont incertaines.

Bref, je ne connais pas totalement mon réseau et c’est tant mieux !

Lire aussi

Twitter : pourquoi je ne te suis pas (ou plus) #humeur

LinkedIn, Viadeo et le réseautage bidon
Votre avis ?

3 commentaires

  1. Je ne refuse que si le profil m’indique que cela va se transformer en machine à spam pour me vendre un tas de service dont je n’ai pas besoin

  2. Bsr,

    Effectivement, je réponds à tt les demandes de contacts,positivement ou négativement. Avant je visite le profil pour cerner nos centres d’intérêts communs et je lis la présentation car elle est révélatrice.

    Cdlt.

    Marcel CASTEGE

Les commentaires sont fermés, pas moi.