Checklist #UX pour vos projets web

Vous souhaitez intégrer l’expérience utilisateur dans votre prochain site web ? Je vous propose une checklist qui vous aidera à vérifier la prise en compte de l’UX à chaque étape du projet.

Avant de vous développer tout cela, voici la version synthétique à emporter :

Checklist UX pour projets web - Choblab

Analyser

  • Concurrence : observez comment vos concurrents résolvent le même problème que vous allez tentez de résoudre avec votre site. Comment pouvez-vous vous inspirer de leurs réussites… et éviter de reproduire leurs échecs ?
  • Données : faites l’inventaire des données à votre disposition. Tirez profit des statistiques d’usage. Lors d’un récent projet, j’ai observé que certaines pages les plus vues étaient cachées au troisième niveau de l’arborescence. À l’occasion d’une refonte, je les ai rendues accessibles dès la page d’accueil.
  • Feedback des utilisateurs : disposez-vous d’enquêtes ou de sondages qui vous en apprennent davantage sur l’expérience des utilisateurs ? Analysez les emails ou les appels téléphoniques pour lister les frustrations exprimées.

Planifier

  • User stories : c’est le moment de créer des persona dignes de ce nom et de rédiger différents scénarios.
  • Parcours utilisateurs : sur cette base, définissez étape par étape les parcours utilisateurs, que vous utiliserez lors des wireframes.
  • Priorités : on ne peut pas plaire à tout le monde. Priorisez les utilisateurs les plus importants et identifiez tous les obstacles potentiels sur leur parcours.

Explorer

  • Brainstorm  : réunissez toutes les parties prenantes et organisez une séance créative. Toutes les idées sont bonnes à prendre à ce stade. Utilisez des schémas pour que les idées gardent un caractère concret.
  • Wireframe  : sélectionnez et formalisez les meilleurs idées dans un wireframe.
  • Prototype : appuyez-vous sur les étapes précédentes pour réaliser un prototype cliquable avec des outils comme InVision ou Marvel.

Définir

  • Architecture de l’information : organisez vos données et contenus en fonction des parcours utilisateurs et construisez une arborescence claire.
  • Ton et langage : définissez votre style, que vous adapterez en fonction du contexte.
  • Niveau d’accessibilité : respectez les grands principes d’accessibilité, ce n’est pas si compliqué.
  • Niveau de qualité : décidez des risques que vous êtes prêts à prendre. Faites vos choix en vous basant sur le référentiel qualité Opquast.
  • Charte graphique : décrivez les grandes lignes de la charte.

Concevoir

  • Interface utilisateur : commencez à designer les principaux éléments de l’interface.
  • Actions prioritaires : vérifiez que les actions prioritaires sont accessibles quels que soient les terminaux et les périphériques (pensez clics, clavier, doigts…)
  • Priorisation des terminaux : en fonction des données que vous avez analysées, hiérarchisez les priorités. Combien de vos utilisateurs utilisent des montres connectées ?

Gérer

  • Temps d’attente : que voient les utilisateurs quand une page ou quand l’application se charge ?
  • Erreurs utilisateur : assurez-vous de prévenir et de gérer au mieux les erreurs des utilisateurs.
  • Succès des actions : comment communiquez-vous aux utilisateurs qu’ils ont accompli une tâche avec succès ? Inutile de célébrer façon triomphe romain, soye

Finaliser

  • Interface : avec autant d’itérations que nécessaire, finalisez la disposition des éléments qui composent votre interface.
  • Images et icônes : testez la pertinence des images et des icônes en vérifiant que vous proposez des alternatives.
  • Typographie et couleurs : là encore, hiérarchisez ! Choisissez une palette réduite de typographies et de couleurs.

Enchanter

  • Micro-copie : le micro-rédactionnnel est la traduction concrète et émotionnelle de la partie « ton et langage » exposé plus haut.
  • Micro-interactions : sans tomber dans l’excès, montrez subtilement des changements d’état (boutons, champs de formulaire, etc.)
  • Transitions : à utiliser également avec modération.

Améliorer

  • Suivi des KPI : qu’est-ce qui définit le succès ou l’échec pour votre projet ? en fonction de la réponse, choisissez les indicateurs essentiels.
  • Tests A/B : planifiez des tests pour réaliser les ajustements nécessaires.
  • Amélioration continue : testez, optimisez, testez, optimisez, testez, optimisez…
Checklist #UX pour vos projets web
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *