Le 2.0 dans l’entreprise – tendances (partie 1)

J’ai assisté à une intéressante table ronde à l’occasion du salon “Solutions Intranet et travail collaboratif” (12 et 13 mai 2009). La qualité et la diversité des intervenants a permis de prendre la mesure des enjeux. A retenir : on passe de l’éditorial descendant et statique (1.0, information et communication) au collaboratif (2.0, interactif, transversal)

Les intervenants

  • Isabelle Reyre, Directrice Associée, ARCTUS
  • Marc de Fouchécour, Professeur, Responsable KM, ARTS ET METIERS PARITECH
  • Sunny Paris, Directeur Business et Développement, YOOLINK
  • Guillaume Olivieri, Directeur Associé, BRAINSONIC SLIDEO
  • Eric Mathieu, Directeur Technique, PORTANEO
  • Karim Manar, Sharepoint Product Manager, MICROSOFT FRANCE .
  • Vincent Berthelot, RATP

Isabelle Reyre, Directrice Associée, ARCTUS, a commencé par livrer les résultats de l’Observatoire de l’Intranet 2009. Je retiens d’abord les étapes qui permettent de juger de la maturité d’un intranet.

1. Information => 2. Communication => 3. Collaboration => 4. Gestion des connaissances

Mauvaise nouvelle : mon entreprise en est restée au stade 1, malgré une incursion mal maîtrisée vers le niveau 4. Comme quoi brûler les étapes n’est pas très payant, la communication et l’habitude du collaboratif étant les préalables à une bonne gestion des connaissances.
Bonne nouvelle : la marge de progression est énorme !

Les 6 tendances de l’intranet moderne

1. Centrage vers l’utilisateur

  • Prise en compte de l’utilisateur (pratiques, méthodes de travail) et non plus seulement de l’information à diffuser
  • Dynamique « horizontale » et « ascendante » et non plus le top-down institutionnel encore souvent d’usage
  • Orientation transversale : communautés de pratiques, communautés d’intérêt
  • Profilage et personnalisation (appropriation).

2. Approche organisationnelle et gouvernance

  • La Maîtrise d’Usage (MUE) vient compléter la Maîtrise d’Ouvrage (MOA) et la Maîtrise d’OEuvre (MOE)
  • Renforcement de la formalisation de l’organisation : charte graphique, éditoriale, technique, bonnes pratiques
  • Formalisation de la gouvernance web

3. Développement du Web 2.0 à travers le collaboratif

  • Transversalité de l’administration et la contribution (et non plus la centralisation)
  • Coopération, copilotage, co-apprentissage (intelligence collective)
  • Décentralisation de la contribution (autonomisation et appropriation des utilisateurs)
  • Développement des communautés de pratiques
  • Espaces collaboratifs (par projets, par directions, par fonctions)
  • Forums & wikis

4. Structuration des connaissances

  • Optimisation de l’usage de l’outil de CMS, émergence du moteur indexé
  • Systématisation du recours aux métadonnées à la indexation
  • Mise en place de l’archivage et de la gestion du contenu dans le temps

5. Professionnalisation et employabilité

  • Formalisation des compétences des et contributeurs (rôles, activités, tâches, compétences)
  • Formalisation des savoirs, savoir-faire, savoir-être

6. Approche globale One Net

  • Formalisation de la problématique d’ensemble de l’entreprise élargie (collaboratif, workflows, applicatifs métiers, nouveaux outils)
  • Développement de la notion de bureau virtuel (webisation du poste de travail)

Sur le même sujet :

Le 2.0 dans l’entreprise – tendances (partie 1)
Votre avis ?