Twitter : pourquoi le Like à la place des Fav est une révolution

La twittosphère a largement répercuté le changement intervenu le 3 novembre 2015. Twitter a remplacé l’icône étoile, destiné à la mise en favoris des tweets, par un coeur. Twog y a consacré une édition spéciale, ironiquement baptisée favgate, recensant les tweets inspirés par ce sujet de moqueries et de détournements.

Certains ont même prédit avec raison une avalanche d’articles.

Et pourtant, j’ai lu peu d’analyses de fond sur le sujet. Et pourtant, ce bouleversement sans précédent pourrait changer le paysage des médias sociaux.

Twitter : le virement stratégique de l’émotion

Les favoris s’inscrivaient dans une logique rationnelle. Ils répondaient à un besoin de tri, de rangement, de classification. L’étoile était le symbole de l’éloignement, une icône inaccessible. De fait, Twitter explique dans son communiqué la confusion engendrée par l’étoile pour les nouveaux-venus.

[…] we know that at times the star could be confusing, especially to newcomers.

Le like annonce donc un changement de paradigme. On passe de l’hémisphère gauche à l’hémispère droit. Twitter introduit davantage de proximité et de chaleur, ajoute une dimension émotionnelle à son design. Twitter devient un vecteur d’amour, de gratification pour l’heureux Twittos dont le tweet est liké.

Twitter : vers l’universalité

Plus encore, cet hymne à l’amour affirme le principe d’universalité auquel Twitter prétend. Le favori évoquait le favoritisme, et partant, l’exclusion. L’amour est universel et dépasse les langues, les frontières géographiques et temporelles.

Twitter le confirme dans son communiqué :

The heart, in contrast, is a universal symbol that resonates across languages, cultures, and time zones.

Ce virage stratégique correspond également à la volonté de devenir la référence des médias sociaux. Le coeur signifie également ce qui est au centre : on parle d’être « au coeur du sujet » par exemple. Certes, Facebook utilise la même sémantique (on aime un post, une page). Mais le pouce levé garde une valeur de félicitation. Le coeur ajoute une part d’affect à la récompense et positionne Twitter sur un nouveau créneau.

Nul doute que Facebook répondra à Twitter comme Valéry l’avait fait à François

Bon, pour ceux qui en doutaient encore, je vous confirme que ces interprétations sont à prendre au second degré. En même temps, quand je vois la platitude des articles sur le sujet, je n’ai même pas honte :-) Allez, aimez cette article si le… coeur vous en dit !

Crédits

In love by Martha Ormiston, from the Noun Project

Twitter : pourquoi le Like à la place des Fav est une révolution
Votre avis ?

Un commentaire

  1. Bonjour,

    Bizzarement quand il y a eu ce changement d’icône sur Twitter, la sensation n’est plus la même :) c’est plus chaleureux, plus intime. C’est vrai que c’est une mise à jour mineure de la part de Twitter mais qui est une bonne décision.

    Amicalement.

Les commentaires sont fermés, pas moi.