WordPress : 3 plugins (voire plus) indispensables pour votre blog

Sur la vingtaine de plugins utilisés sur Choblab.com, en voici trois que je recommande à toute personne qui tient un blog sous WordPress. Visibilité, expérience utilisateur, confort d’utilisation sont trois enjeux importants auxquels répondent ces extensions WordPress.

Yoast SEO, pour le référencement naturel

Ayant créé choblab.com il y a plus de 10 ans, j’ai la chance de bénéficier de l’ancienneté du nom de domaine. Avec 650 articles encore en ligne, Google a du grain à moudre. J’ai choisi depuis longtemps Yoast SEO en suivant les recommandations de blogueurs plus expérimentés que moi sur le SEO. Même si ce plugin a parfois été décrié, il reste une référence, même dans sa version gratuite.

Yoast SEO gère le paramétrage

  • des titres et descriptions des pages, articles, taxonomies…
  • du balisage knowledge graph et schema.org (données structurées)
  • des flux RSS
  • du fil d’Ariane
  • des médias sociaux
  • des fichier robots.txt et .htaccess

Pour un utilisateur débutant, Yoast SEO offre un assistant de configuration pour vous guider.

plugin wp yoast seo

Pour exploiter au mieux ce plugin, je vous recommande de vous plonger dans les tutoriels réalisés par mes confrères blogueurs. La configuration par défaut de Yoast n’étant pas optimale, vous gagnerez à prendre quelques heures pour fignoler les réglages. Vous pouvez lancer une recherche dans votre moteur de recherche préféré ou aller directement chez SeoMix ou WPMarmite.

WP Rocket, pour le temps de chargement des pages

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le temps de chargement d’une page est un pilier d’une bonne expérience utilisateur (et donc du SEO). Il y a quelques années, j’en avais presque fait une obsession. J’ai testé pas mal de plugins, parfois en les combinant et j’ai commencé à voir les améliorations. Mais plus il y a de plugins, plus ça ralentit le site : le cercle vicieux.

J’ai été approché il y a déjà 6 ans par l’équipe de WP Rocket : ils m’ont offert de tester gratuitement leur plugin. J’ai viré les anciens pour ne garder que WP Rocket. Le résultat est spectaculaire : les outils de mesure de type GTmetrix ou Google confirment l’impression visuelle de rapidité. Un article comme « Comment rédiger un brief créatif de qualité« , relativement long et illustré, obtient un Pagespeed score de 98 %.

WP Rocket a deux atouts : la performance et la simplicité. Pas de configuration complexe comme sur d’autres plugins. Le paramétrage par défaut donne déjà des résultats impressionnants. Les optimisations de base comprennent notamment :

  • la mise en cache des pages
  • le préchargement avec sitemap
  • la compression GZIP
  • le cache navigateur
  • l’optimisation de la base de données
  • l’optimisation des Google fonts
  • le lazyload
  • la minification / concaténation
  • le chargement différé des JS
  • le DNS prefetching
  • la compatibilité avec les CDN

Pour la petite histoire, j’ai testé gratuitement à l’époque mais je n’ai pas fait de mise à jour depuis plus de 6 ans. J’imagine que le plugin s’est encore amélioré depuis. Un point à souligner : l’équipe hyper réactive et efficace, qui justifie à elle seule le coût du plugin.

Ce plugin haut de gamme est destiné plutôt aux professionnels, voire aux agences, au moins aux personnes qui gagnent leur vie en tout ou partie grâce à leur site web.

Classic Editor, parce que Gutenberg n’est pas pour les blogueurs

Je finis sur une touche plus personnelle avec le plugin Classic Editor. Comme d’autres blogueurs, j’ai plutôt mal vécu l’arrivée ou plutôt l’irruption de Gutenberg. Certains y verront de la résistance au changement (#vieuxcon). Le plugin comptant plus de 5 millions d’installations actives, mon cas n’est pas trop isolé.

Oui, j’ai créé des sites avec Gutenberg et j’ai apprécié de ne plus avoir à utiliser des « page builders » pour faire des mises en page plus élaborées. Je n’ai donc rien contre Gutenberg pour des sites web classiques, mais je ne trouve pas Gutenberg facile à exploiter dans le contexte d’un blog. Il apporte de la complexité là où je n’en ai pas besoin. Avec le plugin Classic Editor, je retrouve l’éditeur Wysiwyg qui me fournit les éléments nécessaires et suffisants à la mise en page d’un article.

Imposer Gutenberg sur un blog, c’est comme forcer quelqu’un à utiliser Word là où Bloc-Notes suffit.

Quelques mots d’à propos

Ce billet est inspiré de l’initiative lancée par la sympathique et compétente Anaïs FOURNOUT, blogueuse et consultante SEO. Elle m’a proposé de participer à cet article interblogs : les meilleurs plugins WordPress qui vous aident à atteindre vos objectifs [Carnaval d’articles, événement interblog]. J’ai accepté avec plaisir, d’autant plus que cela m’a rappelé le bon vieux temps.

Pour sélectionner 3 plugins sur la vingtaine que j’utilise sur ce blog, j’ai essayé de raisonner avec ma casquette de blogueur. Mon choix aurait été différent pour un site vitrine, notamment pour le dernier plugin. Mais l’exercice ne consistait pas simplement à citer mes 3 plugins préférés : l’objectif était de donner un avis personnel et spécifique. Chacun à leur manière, les plugins choisis répondent à mes exigences : visibilité, expérience utilisateur, confort d’utilisation.

À vous de juger selon vos propres critères !

Les autres plugins WordPress utilisés sur choblab

Qualité et optimisation

  • WP French Typo : pour respecter à la lettre les règles de la typographie française
  • WP-Optimize : pour nettoyer les bases de données (je n’exploite pas certaines fonctions comme la compression des images ou la gestion du cache, qui sont redondantes avec d’autres de mes plugins)
  • Redirection : comme son nom l’indique, pour rediriger une ancienne URL vers une nouvelle
  • Broken Link Checker : pour identifier et réparer les liens cassés
  • ShortPixel Image Optimizer : pour alléger le poids des images

Sécurité et technique

  • WordPress Database Backup : pour sauvegarder les bases de données et pouvoir les restaurer si besoin
  • Wordfence Security : pour sécuriser le site contre les agressions
  • NoSpamNX : pour se débarrasser des spams (à 99 %)
  • Cookie Notice : pour ajouter la mention sur les cookies

Visibilité et SEO

  • kk Star Ratings : pour que mes lecteurs puissent exprimer leur amour et noter les articles (et mettre des étoiles dans mes yeux)
  • Juiz Social Post Sharer : pour ajouter des boutons de partage sur les médias sociaux, un plugin léger et sans javascript
  • WP Sitemap Page : pour ajouter un plan du site

3 commentaires

  1. Je valide votre sélection d’outil pour WordPress. Cependant, j’ajouterai qu’il faut ajouter les plugins s’ils sont vraiment nécessaires. En effet, chaque module ajoute des lignes de codes, des tables dans la base de données et alourdissent le site. De plus chaque nouveau module est une potentielle faille de sécurité.
    Je recommande d’optimiser les images en amont de la publication du site plutôt que d’utiliser « ShortPixel Image Optimizer » par exemple

    1. Merci de votre commentaire. Je vous rejoins sur l’usage modéré des plugins, avec une nuance : on sait qu’une ligne de code suffit parfois à faire le boulot d’un plugin, encore faut-il avoir la compétence pour le faire. D’où l’intérêt de se faire accompagner par des professionnels si on veut un site professionnel 🙂

  2. Un bon choix de plugin. Perso je suis plus Ithemes security que Wordfence. Pour la gestion de plusieurs sites je conseille aussi managewp.com (ceci n’est pas de la pub d’autant que c’est gratuit).
    Pour un blog il manque un plugin AMP (plutôt intéressant pour améliorer le référencement chez google).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *