Communication : comment distinguer le pro du tocard ?

En entretien de recrutement ou en consultation d’agences, je vous propose un exercice simple et rapide pour sélectionner des professionnels de la communication !

L’idée n’est pas de faire abstraction des expertises ou des spécialités de chacun. Il s’agit plutôt de vérifier la posture de la personne que vous avez en face de vous.

Une question de posture

Posez un cas concret à votre interlocuteur : j’ai besoin de faire une newsletter (ou une plaquette ou un événement ou un site web…).

Le tocard parle de lui. Il va vous vanter ses compétences et son expérience sur le sujet.

  • J’envoie 800 newsletters par semaine,
  • J’ai des palettes de plaquettes en références,
  • Je vais piétonniser les Champs-Elysées,
  • Je vais vous faire un site web incandescent et en plus, je vous ferai des applis iOS, Android et même BlackBerry (c’est cadeau !).

En d’autres termes, l’amateur se focalise sur le comment et se met déjà en position de faire.

Le vrai professionnel de la communication engage le dialogue avec des questions :

Pourquoi ?

– J’ai besoin d’une newsletter pour communiquer auprès de nos clients.

Pourquoi ? (bis)

– J’ai besoin de les informer de nos actualités.

Pourquoi (ter) ?

– Plusieurs clients se sont plaints de ne pas connaître les évolutions de nos produits et de nos services.

– Comment le savez-vous ?

– Quatre commerciaux sur cinq nous ont fait remonter ce constat.

Seules vos deux dernières réponses posent le problème de communication à résoudre. Le métier du professionnel de la com’, c’est d’abord de faire émerger une problématique, un enjeu stratégique. Il imaginera ensuite un dispositif pour répondre à ce besoin. Est-ce que la newsletter (ou la plaquette ou le site web, etc.) constitue la seule ou la meilleure solution ? Peut-être… ou peut-être pas. Souvent, il proposera plusieurs canaux afin d’atteindre la cible. Dans tous les cas, son travail de conseil commence quand il a cerné les données du problème.

En résumé

  • le vrai professionnel vous interroge pour distinguer besoins réels de vos attentes (formulées parfois sous forme de support de communication),
  • l’amateur ne s’intéresse pas à la pertinence d’un outil, seulement à sa réalisation. C’est un professionnel… d’un outil ou d’un canal de communication.

Vous devriez aimer

Design, UX, communication : comment définir un problème ?

Comment rédiger un brief créatif de qualité

Enregistrer

Communication : comment distinguer le pro du tocard ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *