Site web : comment réaliser un audit complet avec le modèle VPTCS

Lors de la refonte ou de l’évolution d’un site web, l’audit est une phase essentielle pour identifier les points à améliorer. Le modèle VPTCS (Visibilité – Perception – Technique – Contenu – Services) peut vous aider à structurer votre démarche d’évaluation.

Auditer un site web est tellement complexe qu’on ne sait pas toujours par où commencer. Surtout, chaque métier donnera une vision différente. Un professionnel du référencement verra tout par le prisme du SEO quand un graphiste sera surtout sensible à l’interface utilisateur. Un profil technique réagira sur des sujets de performance alors qu’un juriste ira scruter la gestion des données personnelles…

Pour le boulot ou comme bénévole pour WebAssoc, je suis amené à réaliser des audits de sites web. Il m’a longtemps manqué un cadre suffisamment large pour dépasser les logiques métier… et les biais associés. Puis j’ai suivi la formation Qualité Web et découvert le modèle VPTCS. Développé par Elie Sloïm et Eric Gateau, ce modèle conceptuel a un atout majeur : la transversalité. Il peut servir à concevoir un site mais aussi à l’auditer ou à évaluer les coûts d’un site web.

Modèle VPTCS - Opquast
Le modèle VPTCS est mis à disposition selon les termes de
la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Rappel : le site web est un outil de com’ et/ou de marketing

Avant de commencer l’audit du site, il est essentiel d’être au clair sur quelques questions fondamentales :

  • Quelles sont les priorités stratégiques du site web ? Les hiérarchiser.
  • Quelles sont les publics cibles ? Les hiérarchiser.
  • Quels sont les messages clés ? Les hiérarchiser.

Aucun outil ne permet de répondre à ces questions. Il faut du jus de cerveau et de la capacité à faire des choix. Autant dire que ce sont les réponses les plus difficiles à obtenir.

Une fois que ces points sont formalisés et partagés, vous pouvez lancer l’audit à proprement parler avec le modèle VPTCS. Je vous propose de dérouler les 5 axes essentiels, en listant les points à examiner pour réaliser votre audit. Je cite quelques outils pour aider dans la mise en oeuvre.

Visibilité : être vu

Référencement (SEO)

  • Structure des URL
  • Titres des pages : uniques et mentionnant le nom de l’émetteur
  • Descriptions : uniques et optimisées
  • Hiérarchie et marquage html des titres (H1, H2…)
  • Balisage cohérent du code source
  • Balisage des search snippets
  • Cohérence et optimisation des mots-clés
  • Alternatives textuelles des images non décoratives et des autres médias (transcriptions des vidéos)
  • Liens internes et maillage
  • Qualité et origine des backlinks (liens entrants)
  • Existence et pertinence du robots.txt
  • Présence d’un sitemap.xml
  • Redirections 403, 404

Positionnement SEO

  • Réaliser une analyse du trafic à partir d’un outil statistique : pages les plus vues, taux de rebond, parcours utilisateurs…
  • Réaliser des tests manuels sur les moteurs de recherche sur les principaux mots-clés et expressions.

Webmarketing

La sélection d’outils pour vous aider à analyser le trafic et le référencement naturel d’un site web

  • SEM Rush
  • Woorank
  • Google Search Console
  • Google Analytics/AT internet et autre outils statistiques

Perception : être utilisable

Ergonomie

  • Processus complexes (ex. commande) : les étapes sont clairement indiquées, on peut revenir à l’étape précédente.
  • Liens hypertextes : l’intitulé d’un lien doit être explicite et compréhensible, indépendamment du texte qui l’entoure. Le Cliquer ici doit être proscrit. Les liens sont facilement identifiables et font l’objet d’une différenciation selon qu’ils pointent vers une ressource interne ou externe. Leur fonctionnement est cohérent sur l’ensemble du site.
  • La page d’erreur 404 est personnalisée et donne accès à la navigation principale.
  • Le site est optimisé pour les terminaux mobiles.
  • Accessibilité : alternatives textuelles aux médias, explications des acronymes, mise en pause des animations ou textes défilants, utilisabilité au clavier…
    Outils spécifiques pour l’accessibilité : Tenion, Tanaguru

Webdesign

  • La charte graphique est cohérente sur l’ensemble du site.
  • La nature des contenus et services disponibles est clairement identifiable.
  • Le contraste est suffisant entre le texte et l’arrière-plan. Voir comment vérifier les contrastes de couleur.
  • Les pages s’impriment correctement (CSS spécifique).
  • Présence d’un favicon.

Navigation

  • Il est possible de revenir à la page d’accueil depuis chaque page.
  • Le lien sur le logo renvoie vers la page d’accueil.
  • Le site n’utilise pas de cadres, ni de pop-ups.
  • Il n’y a pas de liens cassés.
  • Le moteur de recherche interne affiche le nombre de résultats, le nombre de pages de résultats et le nombre de résultats par page.
  • Le plan du site depuis chaque page est accessible depuis chaque page.
  • Les icônes de navigation sont accompagnées d’une légende textuelle.
  • Un fil d’Ariane est présent.
  • Le nombre de liens par page est limité.

Technique : être fonctionnel

Sécurité

  • Un lien vers la politique de confidentialité est accessible depuis chaque page.
  • Mots de passe : il est possible de choisir et de réinitialiser son mot de passe, et l’utilisateur est averti du degré de sécurisation de son mot de passe.
  • Le certificat de sécurité est valide.
  • Le cryptage SSL est activé (https).
  • Les données sensibles ne sont pas transmises dans les URL.
  • L’utilisateur est averti quand des données sensibles sont échangées.
  • L’objectif des cookies est précisé.
  • La procédure accès et rectification des données personnelles est décrite.
  • Le processus de confirmation est activé lors de la création d’un compte.
  • Les pages d’administration du site sont protégées.

Outil pour tester la sécurité d’un site (Sucuri)

Hébergement

  • Qualité et sécurité
  • Niveau de disponibilité

Performance

  • Mise en cache des contenus
  • Compression des contenus
  • Minification des styles et des scripts
  • Optimisation des fichiers (images, PDF…)
  • Le site est accessible avec et sans les www
  • Le site est conforme aux standards du W3C : Outil de validation W3C
  • Le contenu reste accessible sans javascript ou sans plug-ins (Flash, autres)

Outils de vérification de performance : Google Page Speed Insights
et GTmetrix

Contenus : être intéressant

Stratégie de contenu

  • Votre stratégie de contenu est formalisée par écrit.
  • Votre stratégie est équilibrée (ne penser ni trop petit ni trop grand).
  • La stratégie de contenu est segmentée par canal et par public cible.
  • Une charte définit les objectifs, la ligne éditoriale, le ton et les règles rédactionnelles.
  • Vos persona sont connues de toutes les parties prenantes.
  • Le process de production est clair.
  • La chaîne de validation est partagée par tous.
  • Vos contenus sont variés sur le fond et sur la forme.
  • Les principes de référencement naturel (SEO) sont connus de tous.
  • Vos contenus reflètent la personnalité de votre organisation
  • La diffusion fait l’objet d’autant d’attention que la conception et la production.
  • La régularité – qualitative et quantitative – de vos contenus est mesurée.
  • Les résultats sont analysés et débouchent sur des recommandations d’amélioration.

Qualité éditoriale

  • Le contenu répond aux besoins de vos cibles.
  • Le contenu est utilisable, orienté vers l’action dans le parcours de l’utilisateur.
  • Le contenu est exhaustif : il fait le tour du sujet plutôt que de s’éparpiller façon puzzle sur plusieurs pages.
  • Le contenu est clair et ne comporte aucune ambiguïté.
  • Le contenu est exact.
  • Le contenu est à jour.
  • Le contenu publicitaire ou sponsorisé est identifié.
  • Un lexique explicite les mots complexes.
  • Les acronymes et sigles sont explicités.

Qualité rédactionnelle

  • Le contenu est divisé en grandes sections : chapô, intertitres, call-to-action…
  • Les erreurs de syntaxe et d’orthographe sont corrigées.
  • Il n’y a pas d’incohérences dans l’écriture des mots (ex. email / e-mail).
  • Il n’y a pas d’adverbes ni de mots inutiles.
  • Les verbes sont à la voix active.
  • La ponctuation est respectée.

Services : être utile

Ecommerce

  • L’achat d’un produit ou service est possible sans création de compte.
  • Le process est transparent : pas de produit ni service annexe ajouté au panier de commande sans action explicite de l’utilisateur. Avant validation de la commande, l’utilisateur est averti de la disponibilité des produits, du délai de livraison estimé, du sous-total détaillé. Il peut modifier, ajouter ou supprimer des articles.
  • Les conditions sont transparentes : financement, garantie, utilisation, zone de livraison, moyens de paiement acceptés et procédures correspondantes, recours en cas de litige, adresse et les conditions de retour, prix détaillés avec taxes…
  • Une adresse de livraison différente de l’adresse de facturation peut être spécifiée.
  • Le site accepte au moins deux moyens de paiement.
  • La référence de la transaction est affichée au client après la validation de sa commande.
  • Un courriel indiquant la référence de la transaction et les données de la commande est envoyé suite à la validation.

Service après-vente (SAV)

  • La procédure de traitement des réclamations est indiquée.
  • Les conditions de remboursement sont indiquées.
  • Chaque réclamation fait l’objet d’un accusé de réception.
  • Les délais de réponse aux demandes d’information sont indiqués.

Contact

  • Le site propose au moins deux moyens de contact.
  • Les coordonnées postales et téléphoniques de la représentation locale ou du siège social des sociétés et organisations sont indiquées.

Espaces publics (forums, espace personnel)

  • Si le site propose un espace personnel ou abonné, il est possible de sauvegarder les contenus personnels dans un format standard.
  • Les conditions de modération des espaces publics sont indiquées.

Newsletter

  • Inscription : l’inscription aux newsletters est soumise à un processus de confirmation.
  • La fréquence d’envoi des newsletters est consultable avant l’abonnement.
  • Désinscription : un lien de désinscription est présent dans chaque newsletter. La désinscription depuis une newsletter ne demande pas de confirmation par courriel. Il est possible de se désinscrire depuis le site web.
  • Les archives de newsletters sont disponibles en ligne.

Conclusion et réserves

  • Ses auteurs le répètent avec humilité : le modèle VPTCS n’est pas exhaustif et chacun peut l’enrichir et l’adapter à son contexte. Il faut le considérer comme une base de travail, un cadre structurant.
  • Je me suis ainsi approprié les bonnes pratiques Opquast : j’en ai repris beaucoup, j’ai rajouté d’autres éléments issus de mes propres articles. Je ne saurais trop vous recommander d’aller les découvrir à la source pour les comprendre et les assimiler.

J’ai recommandé quelques outils, que j’ai testés à différentes occasions. Si je devais n’en garder qu’un seul, le plus complet et le plus transversal, ce serait Dareboost. Je n’ai utilisé que la version gratuite et donc très limitée, mais si vous êtes amenés à réaliser des audits fréquents, ce serait ma recommandation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *